Morsmordre

[Event #1] Les animaux fantastiques

avatar
Messages : 154
Sorcier
Jeu 10 Mai - 13:34


Nettoyer le bazar !


Groupe : Galaelle Delawear, Cecil Lawford, Raphael Renart


On y est ! Premier event ! Autant vous prévenir, ça commence bien  ! Vous auriez pu simplement vous marrer un bon coup en voyant le bordel causé par Peeves mais bon.. pourquoi rater une bonne occasion de frimer un peu en jouant les héros, ou simplement, en faisant votre boulot de préfet ou d'élève empathique et serviable (comprenez : votre bonne poire) ? En plus, les Niffleurs c'est gentils comme tout ! Qui sait, peut être même que vous pourrez rafler quelques pièces en scred sans que personne ne s'en rende compte... Ce serait dommage de pas en profiter !

Sinon, c'est bien beau, mais comment ça marche ?

Au tour par tour, bien entendu ! Un premier tour de mise en situation, et, une fois que tout le monde a posté, on commence les choses sérieuses avec.. LES DÉS ! Le membre qui répond en premier au second tour tire un dé correspondant à son groupe, ici : le Niffleur. Le dé vous imposera une situation plus ou moins agréable, et ce sera a vous de gérer ça comme vous pourrez =D
Une fois la situation réglée en RP, un autre personnage tire un dé, et ainsi de suite jusqu’à ce que mort s'en suive le dé de fin soit tiré.
Bonne chance.
Soyez forts !
A vos baguettes !


avatar
Messages : 33
En ligne
Préfète de Poufsouffle
Dim 13 Mai - 0:14
La jeune femme ne s'était pas attendue à une telle catastrophe. Elle avait été très heureuse de voir toutes ces créatures magiques envahir l'école, elle était dans son élément ! Mais elle n'avait pas prévu que tout cela vire au cauchemar et que les créatures décident de se faire la malle. Elle avait eut beaucoup de mal à reprendre son sang froid, regardant autour d'elle et ne sachant pas par où aller pendant de longues minutes. Elle n'était pas du genre à paniquer pourtant mais pour le coup, ces créatures pouvaient être dangereuses pour des étudiants, donc il ne fallait pas faire n'importe quoi. Et elle avait peur de ne pas être à la hauteur. Mais elle s'était reprise en grondant et en secouant la tête, serrant la main sur sa baguette. Elle était LA spécialiste des créatures magiques ici ! Elle avait une réputation à tenir !

Aussi se mit-elle rapidement en route au travers de la foule paniquée pour aller demander à son enseignante ce qu'elle pouvait faire. Elles avaient convenues toutes les deux que la jeune étudiante se lance à la poursuite du Niffleur. En passant dans la foule, elle rassura quelques étudiants d'une parole ou d'une main posée sur l'épaule avant de chercher où les créatures avaient bien pu s'enfuir. Elle ne croisa pas la route d'Andrew malheureusement. Son meilleur ami prenait sans doute beaucoup de plaisir dans tout ce bazar tel qu'elle le connaissait. Enfin ce n'était pas le moment de s'inquiéter pour cette cervelle de scroutt à pétards.

La demoiselle accéléra ses pas dans les jardins du château sans trouver trace de sa proie. Elle ne pouvait pas s'y prendre seule, aussi se dit-elle que d'autres étudiants allaient peut-être être envoyés à ses côtés pour l'aider. À plusieurs, c'était toujours plus simple. Aussi retourna-t-elle vers son enseignante, attendant patiemment que quelques personnes acceptent de l'accompagner dans sa traque du Niffleur. Et pourquoi pas de quelques pièces d'or. Galaëlle ne courait pas d'arrière l'argent mais elle ne le refusait pas non plus.

Son regard se porta sur Solero, son petit chat marron, qui attendait patiemment près d'elle. Apparemment, toutes ces créatures dans le château ne lui faisaient pas peur. Elle secoua la tête. Décidément, il n'avait peur de rien lui...

Spoiler:
 
avatar
Messages : 67
En ligne
Préfet de Serpentard
Ven 18 Mai - 14:20
Généralement, son statut de préfet emplissait Cecil d'une satisfaction paresseuse et béate. Eh oui, quand on y pensait, une immunité aux punitions de ses confrères, la permission d'utiliser la plus belle salle de bain de Grande-Bretagne, un titre prestigieux sur le C.V. et, fallait-il l'avouer, la possibilité de coller les emmerdeurs quand vraiment la situation devenait intolérable, c'était tout bénef. Mais ça, c'était généralement ; parfois, la fonction avait ses inconvénients.

Notamment lorsqu'une horde de créatures déchaînées commençait à écumer le château dans tous les sens, terrorisant les élèves : plutôt que de rejoindre la masse réconfortante de ses condisciples qui fuyaient dans le désordre le plus complet vers les dortoirs (parmi lesquels sa chère sœur Vivian, qui, en l'espèce mettait beaucoup d'efforts à appliquer la devise de la famille : "dans la victoire, pondération ; dans la défaite, fuite"), Cecil était bien obligé de rester derrière pour, précisément, protéger cette fuite. Et ça, ça l'enchantait d'autant  moins que les créatures magiques et lui, ça faisait deux : il n'avait rien contre les petites choses poilues et mignonnes, mais celles-ci avaient tendance à être terriblement salissantes d'une part, et à vouloir lui arracher la tête, d'autre part. Il était ravi de laisser les autres mettre leurs mains dans la bouse de dragon.

Franchissant à toute vitesse les portes du grand hall, il arriva dans le parc et là, remarqua une figure élancée et énergique qui se dirigeait, comme lui, dans un sens opposé à celui de la foule d'étudiants qui retraitait vers les murs : Galaëlle Delawear, préfète en chef, patate par destination et exemple type de la Née-Moldue qui compense sa naissance par un besoin irrépressible de se faire apprécier. Mais en l'occurrence, Cecil était bien heureux de la voir : elle, elle serait ravie de s'occuper de toutes les bestioles qui se mettraient sur leur route, épargnant au jeune Lawford le besoin de faire autre chose que lui prodiguer quelques encouragements. Et si jamais les choses tournaient mal, ma foi... la responsabilité en reviendrait à la préfète-en-chef, pas à un modeste préfet de 6ème année.

Fort de ce glorieux calcul, Cecil emboîta le pas à la Poufsouffle et, quand il fut arrivé suffisamment près, lui lança :

- Galaëlle ! Content de te voir ! Par les rouflaquettes d'Hengist de Woodcroft, quel bazar ! Une maman-occamy n'y retrouverait pas ses petits ! Enfin, vu les circonstances, si, mais ce serait bien la seule. Je suppose que tu es là pour attraper les Niffleurs qui sont partis vers la cabane de Hagrid ? Besoin d'un coup de main ?

Spoiler:
 
Contenu sponsorisé