Morsmordre

Raija Pae'o

avatar
Messages : 11
Capitaine de Serdaigle
Lun 30 Avr - 11:26

Raija Pae'o


Mes cheveux sont naturels.



Genre : Masculin
Âge : 17 ans.
Métier ou Année : 6ème année
Maison ou Ancienne Maison : Serdaigle
Statut de sang : Né moldu.
Familier : Une chouette marron crème du nom de Liberty. Elle a mauvais caractère et pince ceux qui la touche, même Raija.
Baguette : Bois de noisetier, coeur en épine du Monstre du Fleuve Blanc, 26cm, souple.
Patronus : Son Patronus prend la forme d'un faucon royal.
Epouvantard : L'épouvantard prend la forme d'une magnifique jeune femme qui a les mêmes cheveux et la même couleur de peau. Elle a quelques tatouages, elle aussi. Même si l'inconnue est fort agréable à regarder, elle terrorise Raija.
Amortentia : Un mélange d'odeur de fleur de tiaré et de bois de santal.
Lieu de résidence : Dans un quartier de Dartford, près de Londres.



Physique


Taille : 185cm
Corpulence : Musclé
Cheveux : Brun, bouclé et très longs.
Yeux : Marrons chocolat.
Signes distinctifs : Son torse et ses bras sont recouverts de tatouages.
Style vestimentaire : Quand il porte son uniforme, les manches de sa chemise sont retroussées jusqu'aux coudes, dévoilant la naissance de ses tatouages. Son col est déboutonné et sa cravate mal nouée.


Mental


Qualités : Charmeur, rusé, sociable et intelligent.
Défauts : Frivole, manque de sérieux et il a tendance à toujours tout prendre à la légère.
Préférences : Les filles, le quidditch, le soin aux créatures magiques, regarder les oiseaux voler et dessiner.
Antipathies : Sa fiancé, les cours de potions, l'histoire de la magie et les garçons qui font les fiers derrière son dos.


Avenir & Situation


Réputation : Bourreau des coeurs notables, Raija est connu pour ne jamais rester avec la même fille pendant plus d'une semaine. Cependant, il reste populaire auprès des garçons quand même car il est très bon ami.
Projets : Il ne se soucie pas vraiment de ce qu'il va faire après ses études, pour l'instant il veut réussir son diplôme et peut être partir dans une faculté moldu.
Famille  : Né de deux parents moldus qui ont déménagés à Londres quand il était petit, il revient tout les étés à Tahiti pour rendre visite à leur famille resté là bas et à sa fiancé, pour son plus grand malheur.


Histoire



Tahiti. Pour beaucoup, c'est une île paradisiaque. Pour moi, c'est ce que j'appelle la "maison". Même si notre pays n'était pas en avance sur son temps, c'était doux de vivre là bas. Je me souviens encore des chants le soir, du feu qui brûlait jusqu'à tard dans la nuit au rythme de nos instruments de musiques.
Je suis né bien loin de ce qui touche à la magie. Avant Poudlard, ce n'était que des légendes que nos grands mères nous racontaient quand on était petit. Maintenant, c'est devenu une réalité. Mais avant tout ça, il y avait ma vie banale de tout les jours.

J'étais un enfant populaire, du moins je crois. J'étais entouré de beaucoup d'ami et surtout d'amour. Il y avait juste cette fille que je détestais. J'ai oublié la raison, mais elle me le rendait et me le rends toujours bien. Quand nous étions égal en matière de force, elle m'enfermait dans des caisses ou m'attachait à un arbre de l'île, jusqu'à ce que la nuit tombe et qu'elle daigne enfin me libérer. Mais je me vengeais toujours, bien entendu.

Peut être que si je n'avais pas eu ces pouvoirs nous aurions pu finir par tomber amoureux, qui sait. Quoi qu'il en soit, quand j'ai atteins dix ans, mes parents ont décidé qu'il était temps pour moi d'avoir une vie "de meilleure qualité". Nous avons donc déménagé à Londres, ce qui a été un gros choc culturel. J'avais déjà reçu mon premier tatouage, autour des bras.

Puis la lettre est arrivé. Mes parents semblaient fascinés par l'aventure qui m'appelait. Moi, ça m'était un peu indifférent. J'ai suivi comme un personnage secondaire mes différents achats. La robe de sorcier, la baguette, les livres, le chaudron, tout ça... ça me semblait tout droit sortit d'un rêve.
C'est seulement quand je me suis retrouvé devant les portes de Poudlard que la réalité m'a rattrapé. Et la nervosité aussi. La cérémonie du Choixpeau a été la pire je pense. Il faut dire que j'intriguais pas mal avec mes tatouages alors que j'étais si jeune. Pour une raison qui m'échappe encore aujourd'hui, je me suis retrouvé à Serdaigle.

À l'époque, j'étais déjà mignon. On m'aimait bien à cause de ma bouille d'ange et de mon bagout. Mais quand l'adolescence a frappé, que j'ai pris une quarantaine de centimètres en deux ou trois ans, le regard des filles a radicalement changé. En plus, avec l'entrainement de Quidditch et mes vacances à Tahiti, des muscles s'étaient déjà bien formés. C'est à ce moment là que je me suis réellement intéressé aux filles, qui jusqu'à lors étaient pour moi taillé dans le même coton que la femme que mes parents m'ont attribués.

Mais si, vous savez ? La petite qui m'attachait aux arbres. Il semblerait que nos parents respectifs se sont dit qu'on s'entendait "si bien" que nous étions fais l'un pour l'autre. C'est probablement en partie pour ça qu'on passe nos vacances d'étés là bas d'ailleurs. Du coup à chaque fois, l'un comme l'autre jouons la comédie de couple transis pour faire plaisir à nos parents.

Bref, j'en étais où ? Ah oui. Je me suis vite rendu compte que toutes les filles n'étaient, heureusement, pas aussi masculine qu'elle. À chaque fois que je pensais trouver la bonne, une fleur plus belle encore attirait mon attention. Ce n'était pas comme si je faisais exprès de briser des coeurs. Mais il y a tellement d'étoile dans le ciel, c'est difficile de savoir laquelle est la plus brillante à mes yeux.










Dernière édition par Raija Pae'o le Lun 30 Avr - 22:08, édité 6 fois
avatar
Messages : 36
Préfète de Poufsouffle
Lun 30 Avr - 11:59
Bienvenue et bon courage pour ta fiche =).
avatar
Messages : 164
Sorcier
Lun 30 Avr - 22:16


Félicitation

On t'aime déjà tu sais?

Mais ce bourreau des coeurs de compétition =D Heureusement que Sirius va débarquer dans quelques années, il faudra bien ça pour faire oublier le souvenir du Casanova des Cocotiers ! Je te préviens, tu touches à Vivian, Cecil te castre (nan, en vrai, il ne pourra pas te castrer, Vivian l'aura déjà fait avant) è.é
Du coup, c'est tout bon ! Quelques petites fautes d'accord de-ci, de-là, mais rien de bien méchant ; en -dehors de ça, fiche impeccable et très amusante à lire ! Encore la bienviendue cheu nous aut' !
___________________________

Les portes du forum te sont désormais grandes ouvertes ! On t'invite à poster ta fiche de relations et la compléter juste ici ainsi que ton hiboux . Ne sois pas timide et demande des liens avec d'autres personnages ! Si tu cherches un partenaire pour RP pourquoi ne pas répondre à l'une des demandes ou poster la tienne dans les recherches juste là? Et avant de fuir, n'oublie pas de remplir ton profil, ainsi que recenser ton avatar. ( Si tu es élève, il faut également faire un petit tour sur le sujet des cours)
A trés vite en rp et on espère que tu te plairas parmis nous!




Contenu sponsorisé