Morsmordre

Tout le monde est lié [Fin Janvier 1971 ▬ Ft Erwann B. Daniels]

avatar
Messages : 43
Capitaine de Gryffondor
Lun 26 Mar - 20:08

Tout le monde est lié Avec Erwann B. Daniels

Un Janvier anglais, c'est un Janvier imprévisible.

C'était samedi après midi, le ciel ne présageait rien de bon, mais depuis leur défaite face aux Poufsouffles en Novembre, Charline s'entraînait sur chacun de ses temps libres (quand elle ne révisait pas) à son activité favorite : le Quidditch. Cette année, les joueurs de Gryffondors n'étaient pas les meilleurs, mais ils étaient motivés. Bien qu'elle ne puisse pas imposer plus de deux entraînements par semaine à ses coéquipiers, elle ne s'accordait aucun répit dans le but d'honorer son titre de Capitaine de l'équipe du mieux qu'elle pouvait.

Cela faisait déjà plus d'une heure que Charline voletait dans les airs, tirant le Souaffle dans les buts, créant des sortilèges de vent, faisant voler à leur gré les Cogneurs afin de rendre son entraînement plus complexe. Mais la jeune femme n'eut pas longtemps à attendre avant que le ciel anglais reprenne ses droits sur cette journée grisâtre.

Un vent fort se leva, puis se fut la pluie, et enfin la tempête. Lorsque les feuilles arrivant des arbres de la forêt interdite vinrent gifler trop violemment les joues de la jeune femme, elle se résigna à arrêter son entraînement et se dirigea vers les vestiaires. Lorsqu'elle se posa, elle remarqua qu'un homme était là. Même en se rapprochant, elle ne le reconnut pas, son visage était celui d'un inconnu. Ce qui l'étonna. Les personnes extérieures à l'école, ce n'était pas ce qu'il y avait de plus courant à Poudlard. Mais par politesse, elle lui sourit en le saluant.

▬ Bonsoir, je suis pas sûre que ce soit le bon jour pour venir regarder un entraînement ahah ...

Charline attrapa une serviette qu'elle avait laissé sur une rampe à l'abri et se l'enroula autour des épaules, un frisson parcourant son dos. Ses cheveux violets étaient plaqués contre son front et son dos par la pluie, entremêlés de brindilles et de feuilles.


©️ Lady sur Epicode
Invité
Mar 27 Mar - 21:51

Tout le monde est lié
Charline Lambertson
Un janvier anglais, c’est un janvier glacial.
Si le samedi est jour de repos dans la société actuelle pour le jeune Auror, c’était le meilleur jour pour aller interroger et mener son enquête. Pas de repos pour les héros ! Voilà comment tu te réconfortais, bien que le terme de héros soit inapproprié de nos jours. Les vrais héros n’étaient pas ceux qui enfilaient un costume, mais les honnêtes gens. À supposer que ca existe encore, des honnêtes gens.

Aujourd’hui tu avais donc prit la déposition d’un professeur de ton ancienne école de magie. La meilleure du monde: Poudlard ! Et c’était bien nostalgique que tu pénétrais l’établissement. Tu avais tellement traîné le pas pour observer les lieux. Rien n’avait changé, absolument rien pourtant, c’était émerveillé que tu revenais ici égal à la première fois. C’était vraiment l’endroit où tu te sentais le mieux. Enfin pas tout à fait.

Terminant ton petit interrogatoire, l’idée de descendre jeter un coup d’œil a ton terrain de quidittch caressa tes pensées et sans vraiment y avoir réfléchi te voila, dévalant comme un enfant le chemin vers les vestiaires. Peut-être y avait-il un entraînement aujourd’hui ? Peut-être même celui de ton ancienne maison ! Le rouge ne t’allait guère au teint, mais c’était toujours avec joie que tu avais enfilé les couleurs de ta maison.

Et par chance, une petite sorcière te donna le bon spectacle de revoir ce vieil uniforme miteux que tu affectionnais tant. Visiblement seule à s’entraîner, tu restas à l’entrée du terrain pour l’observer. Son jeu n’était pas mauvais. Quelques imperfections, mais bon à son âge pas sûr que tu te débrouillais aussi bien… Qu’est-ce que tu racontes, tu étais le meilleur, bien sûr. À l’observer ainsi, tu te perdais un peu dans tes pensées… Tu avais fait un long chemin depuis ce temps-là. Ta vie était beaucoup plus mouvementée et pourtant si fade. Tu adores ton nouveau travail ! Mais à Poudlard, tout semblait sous contrôle, rien de grave ne pouvait arriver. Ta génération n’était pas une miraculée, mais vous aviez échappé à la lutte du plus grand bien et vous aviez toujours été protégé de chaque danger qui se manifestait. Non, vous ne craigniez rien et ce n’était sûrement pas le cas des jeunes sorciers d’aujourd’hui.

Le temps, capricieux te fit sortir de ta réflexion et ne te permettras plus de voir un balai dans le ciel. Il fallait si attendre à cette période de l’année, c’était bien dur de s’entraîner. Alors que tu tournais les talons pour t’esquiver, la jeune sorcière s’approcha t’ayant déjà repéré sur le terrain. Tu ne bougeas pas affichant un simple sourire. Il ne fallait pas non plus paraître grossier, et quand tu ne souris pas, les gens ont tendance à te snober.

« Je ne pensais pas pouvoir en revoir un ici ca, c’est sûr. »
Tu marquas une pause fixant le terrain, la laissant se sécher comme elle le pouvait, bien que le début de tempête ne soit pas vraiment propice a tout nettoyage.
« Je t’ai observé voler, tu te débrouilles, c’est pas mal. Y a pas a dire plus le temps passe et plus les lions sont déterminés a remporter la coupe. »
© PRIDE SUR EPICODE
avatar
Messages : 43
Capitaine de Gryffondor
Ven 30 Mar - 11:09

Tout le monde est lié Avec Erwann B. Daniels

Charline s'occupait à retirer les feuilles et branches coincés dans ses cheveux en écoutant l'inconnu parler. De toute évidence, il connaissait les lieux, c'était sûrement un ancien élève et au delà de ça, peut-être un ancien Gryffondor. Même un ancien joueur ! Les yeux de la jeune femme se mirent à pétiller. Et si c'était un ancien Capitaine ? La gamine entretenait une certaine fierté et admiration envers les anciens Capitaines de l'équipe, et surtout à Lian Jenkins, au milieu des années 40. Elle avait tellement entendu parlé de lui, sa mère lui avait raconté un tas d'exploits et de bêtises qu'il avait faite, mais surtout des coups bas que les Serpentards lui avaient fait et qu'il s'était toujours relevé. Avec un sourire elle accepta les compliments qu'il lui fit à elle, mais aussi à la force d'esprit de l'équipe.

▬ Merci beaucoup .. Vous avez l'air de savoir de quoi vous parlez. Vous étiez un ancien joueur de l'équipe ?

Charline ne posait pas cette question au hasard, grâce à elle elle aurait une réponse à chacune de ses questions. Bon, pas forcément sa place de capitaine, mais au moins celle de joueur. Elle attrapa l'élastique autour de son poignet et forma un énorme chignon sur son crane avec ses cheveux roses. Plus proches de l'homme, elle remarqua la cicatrice au niveau de sa mâchoire. Elle la fixa un long moment, se demandant d'où elle pouvait provenir ... Elle poserait cette question plus tard, Charline était assez polie pour ne pas importuner les gens tout de suite après leur rencontre. Elle remarqua aussi qu'il était plutôt beau garçon malgré ça. Mais ce n'était qu'un détail ...


©️ Lady sur Epicode
Contenu sponsorisé